Skip to content

Le Festival des Arts de la Rue: « Festirues »

Le Festival « Festirues » est un Festival des Arts de la Rue qui se déroule tous les ans à Morcenx.

La Première Edition du Festival des Arts de la Rue de Morcenx « Festirues » a eu lieu en 2001. Depuis, un public fidèle toujours plus nombreux vient de toute la région pour assister dans les rues de Morcenx à de nombreux spectacles.

Ce Festival est organisé par le Service Culturel de la Ville de Morcenx, sur une idée d’Alain Rieppi qui en est responsable, en partenariat avec le Comité des Fêtes de Morcenx et l’Association Culturelle.

« Festirues » se déroule sur un week-end, avec des spectacles en extérieur le samedi et le dimanche, un spectacle en salle le samedi soir, un vide grenier le dimanche, et une exposition d’art qui elle se déroule pendant toute la semaine du Festival.

Voici le récapitulatif des différentes Editions du Festival des Arts de la Rue « Festirues »:

  • 1ère Edition: « Festirues 2001 », du … au … 2001.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Fréquentation:

  • 2ème Edition: « Festirues 2002 », du … au … 2002.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Fréquentation:

  • 3ème Edition: « Festirues 2003 », du … au … 2003.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Fréquentation:

  • 4ème Edition: « Festirues 2004 », du … au … 2004.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Fréquentation:

  • 5ème Edition: « Festirues 2005 », du … au … 2005.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Fréquentation:

  • 6ère Edition: « Festirues 2006 », du … au … 2006.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Fréquentation:

  • 7ème Edition: « Festirues 2007 », du 28 au 29 avril 2007.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Cie 12 Balles dans la Peau (« MADAME ROSE »), Makadam Kanibal (« LE CIRQUE DES CURIOSITES »), Cie Mouton Vapeur (« LES QUIETILS »), Cie A L’Envers (« FORMICA »), Rus Et Miri (« TRAPEZE »), Cie La Lessiveuse (« LE MACHICOULIS »), Cie Macadam Piano (« LE PIANO ROULANT »), Cie Scène de Vie (« LE P’TIT LEO »), Cia Sanka (L’AFFAIRE SARDINE »), Les Kag (« TELECHARGER-NOUS GRATUITEMENT »), Cie 12 Balles dans la Peau (« LA MAISON ARMAND »), Cie Prise de Pied (« COURS TOUJOURS »), le Cirque Werdyn (« COMEDIE EQUESTRE »), Orio (« MAGICIEN DES RUES »), Cie Percumania (« FEU ET PERCUSSIONS »)

Fréquentation:

  • 8ère Edition: « Festirues 2008 », du … au … 2008.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Fréquentation:

  • 9ème Edition: « Festirues 2009 », du 25 au 26 avril 2009.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Cie Jean Pierre Dupin (« POUBELLE LA VIE »), Cie 12 Balles dans la Peau (« LES TOQUéS »), Le Cirque Werdyn (« CIRQUE EQUESTRE »), Cie La Voile (« BALLET AERIEN »), Cie Maboul (« LES MIEUX DU STADE »),  Cie Km et Compagnie (« UN MONDE PRESQUE PARFAIT »), Cie Heyoka Theatre (« TETE DE PIOCHE » et « CAMPING CARAVANING »), Le Groupe LES DOLIPRANES, Cie du Deuxième (« MMH C’EST BON »), La Famille Goldini (« MAMBO »), Cie Têtes d’Atmosphère (« JEAN-PIERRE & BERTRAND »), Le Théâtre du Vertige (« LOUGAROCK »), Cie Sivouplait (« SILENCES AMUSANTS D’UN COUPLE EN BLANC »), Cie Zinczinc (« LE COLPORTEUR »)

Fréquentation:

  • 10ème Edition: « Festirues 2010 », du 24 au 25 avril 2010.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Cie l’Oisiveraie (« LES DITHYRAMBES »), Cie Filophile (« FIL ET REFILE ») – Le Théâtre du Chapeau (« TORTILLA MUCHO ») – Cirque Il y a (« LES FRERES PANINI ») – Cie Bougrelas (« LE FILLHARMONIC ORCHESTRA ») – Cie Shpoukiroll (« La PORTEUSE D’EAU ») – Cie Prêt à Porter (« CORPS TOUJOURS ») – Carlyko (« STAR LIGHT ») – Cie La Lessiveuse (« CASSE BOUTEILLES ») – Cie shpoukiroll (« LE CERCLE ») – Cie Albedo (« LES TONYS ») – Perceval Le Magicien (« PERCEVAL LE MAGICIEN ») – Cie Voyage Immobile (« L’OISEAU TOMBE DU NID ») – Cie Rue Barrée (« MARIO ») – Cie Wasovol (« COURS JOHNNY ») – La Fanfare de Rue « MISTER MOSHI » – Cie Km et compagnie (« CES GENS D’ICI ») – Cie km et Compagnie (« MATIN BRUN »)

Fréquentation:

  • 11ème Edition: « Festirues 2011 », du 23 au 24 avril 2011.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Cirque

Cirque WERDYN (Coiffeur/Sculpteur – MYSTERIEUSES COIFFURES) – Cie EKART (« MAURICE ET JULES » ) – La Fanfare de Rue « EH TONTON » – Cie Picto Facto (« LES CORUSCANTS ») – Cie Kiroul (« LES OISEAUX SE CRACHENT POUR MOURIR » ) – Sara Martinet (« LE BAIN ») – Cie Etincelle (« TRAJECTOIRES ALEATOIRES » ) – Lawrens Godon (« JONGLUSION DE RUE ») – Cie du Petit Monsieur (« DEUX SECONDES ») – Cie du Deuxième (« LA TETE DANS L’ EAU ») – Cie Sanka (« SANKA C’EST L’EMOSSION ») – Cie F. Coudboul (« FLOCHARD SANS BLABLA ») – Cie 12 Balles dans la Peau (« REINE D’UN JOUR ») – Bapo (« BAPO ») – Cie A l’Envers (« L’OIGNON DE TREVIGNOLLES ») – La Banda « LOS ANTIGUOS » – Mathieu Moustache (« MATHIEU MOUSTACHE DANS TOUS SES ETATS ») – Les Bankster (« LES BANKSTER »)

Fréquentation:

  • 12ème Edition: « Festirues 2012 », du 28 au 29 avril 2012.

Artistes qui vont participer à cette Edition:

 Le Cirque Werdyn (« COMEDIE EQUESTRE TZIGANE ») – Théatre des Chimères (« LE PACK ») – Cie A Tiroirs (« CE N’EST PAS COMMODE ») – Le Collectif Esprit Tamtam – Cie ZINZIN (« La Comedia Gaga ») – Immo (One Man Show) – Cie EKART (« PAS SI BÊTE ») – Cie Les Crakés (« LES MONTAGNARDS ») – Cie Louise Rafale (« ON THE ROAD TOUJOURS ») – Cie du Deuxième (« LA TETE DANS LE BOCAL II ») – Cie Carnage Production (« LES DEMI-FRERES GRUMAUX ») – Cie Yves Pages (« LE SAVONNIER ») – Cie Jamais Trop Tard (« MAGIC COOKER 13 ») – Cie Ultrabutane (« VENT DIVIN ») – Cie Mathieu Moustache (« DIEGO YUCATAN ») – Cie Acidu (« LES JOYES DU MARIAGE »)

Fréquentation:

  • 13ème Edition: « Festirues 2013 », du 27 au 28 avril 2013.

Festirues 2013 - Couverture Dépliant

Artistes ayant participé à cette Edition:

Cie Imagine (« REVERBERE GOELETTE ») – Cie Sivouplait (« BIVOUAC-JAPON ») – Las Polis (« ESPAGNE ») – Théâtre Thump (« FLEUR DE SILENCE ») – Tetouze (« BOUFFONERIE CYCLETTE ») – Cie Spirale (« LE CERCLE – MARIONNETTES ») – Cie Tout Par Terre (« CHARLES ET STONE ») – Cie Lunart X (« NAISSANCE D’UNE FLAMME ») – Cie La Lessiveuse (« LES FRERES PEUNEU ») – Cie Bris de Banane (« MEURTRE AU MOTEL ») – Jérôme Tatin (« LA FAMILLE TATIN ») – Cie Marchand de Sable (« ACROBATES ») – Cie L’Arbre à Vache (« MONSIEUR ET MADAME POISEAU ») – Les Kag (« ZICK’NTCHACHE ») – Cie Progeniture (« AUJOURD’HUI N’EST PAS DEMAIN »)

Fréquentation:

  • 14ème Edition: « Festirues 2014 », du 26 au 27 avril 2014.

Festirues 2014 - Affiche

Festirues 2014 - Programmation

Artistes ayant participé à cette Edition:

Fakir Testa (« FAKIR TESTA ») – Cie Cramoisie (MAGILLUSIONS ») – Cie Muchmuche (« TEXTURE ») – Daniel Burley (« SUNSET THEATER SHOW ») – Les Percu T (« LES PERCU T ») – Pich (« CONFERENCE MANIPULEE ») – Béatrice Aragones (« 1+1=3 ») – Christophe Pavia (« MYSTERIEUSES COIFFURES ») – Samo L’Automate (« SAMO L’AUTOMATE ») – Cie Albatros (« LOUCHE PAS LOUCHE ») – Cie Carnage Productions (« LE MAJO RAID ») – Cie H.F. (« TOUTE LA VIE ») – Cie Les Goulus (« LES HORSEMEN ») – Cie Prise De Pied (« UN PTIT PORTE ») – Mr Banana (« BANANA SHOW ») – Cie Les Baigneurs (« SIEGE »)

Fréquentation:

NRMorcenais

La Médiathèque François Mitterrand de Morcenx

Afin de moderniser l’ancienne bibliothèque qui se trouvait au Centre Jean Jaurès, et d’y joindre d’autres supports tel que l’audio, la vidéo ou encore l’informatique, en 2000 a débuté la construction de la Médiathèque François Mitterrand, à l’emplacement de l’ancienne Ecole des filles de Morcenx.

La Médiathèque François Mitterrand propose une quantité remarquable de CDs, DVDs, et bien sûr de livres pour tous âges, avec notamment un espace littérature de jeunesse et un accueil « bébés lecteurs ».

Tout au long de l’année, de nombreuses manifestations culturelles viennent s’ajouter à l’offre de consultation et de prêt permanente, telles qu’un Prix des Jeunes Lecteurs destiné aux élèves de l’Ecole Primaire, divers ateliers axés sur la littérature, des expositions, voire même des spectacles, comme par exemple à l’occasion du Festival de la Magie « Plein Les Yeux ».

(Sources: Ressources Culturelles Locales)

NRMorcenais

La Longévité des Morcenais

On peut dénombrer plusieurs records de longévité concernant les morcenais, que voici:

Les records absolus de longévité des morcenais:

  • Homme: 104 (Personne résident au Centre Long Séjour)
  • Femme: 105 (Personne décédée au Centre Long Séjour)

Les records de longévité de personnes toujours en vie:

  • Homme: 104 (Personne résident au Centre Long Séjour)
  • Femme: 102  (Personne résident au Centre Long Séjour)

(Sources: Centre Long Séjour et EHPAD La Pignada)

NRMorcenais

La Banda « Los Alegrios »

La Banda « Los Alegrios » est un groupe musical représentatif de l’ambiance et des traditions musicales du sud-ouest de la France qui a vu le jour en 1992.

Au départ de cette aventure, les musiciens étaient une dizaine. Au fil des années, le groupe s’est agrandi et aujourd’hui, près de vingt ans plus tard, l’effectif est d’une quarantaine de musiciens.

En 1997, le compositeur morcenais Alain Lantin compose un Pasa-Calle « Los Alegrios« . L’hymne de la Banda « Los Alegrios » vient de voir le jour.

En vingt ans, la Banda « Los Alegrios » a parcouru des milliers de kilomètres, de la région Parisienne et de l’Alsace à l’Espagne en passant par l’Ariège, sans oublier l’Aquitaine ou elle se représente très régulièrement.

Parmis les rencontres de la Banda « Los Alegrios » avec le public depuis ses débuts, on peut noter entre autres:

  • Arengosse (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Arès (33 Gironde) pour la Fête de l’Huitre.
  • Arjuzanx (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Arpajan (91 Essonne) pour la Fête du Haricot.
  • Aureilhan (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Le Barp (33 Gironde) pour la Nuit des Bandas.
  • Bayonne (64 Pyrénées-Atlantiques) pour les Ferias.
  • Bias (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Blotzheim (68 Haut-Rhin) au Palais Beaubourg, pour une Animation.
  • Brocas (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Casteljaloux (47 Lot-et-Garonne) pour les Fêtes locales.
  • Dax (40 Landes) pour le Carnaval et les Ferias.
  • Garosse (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Labatut (40 Landes) pour la Nuit des Bandas.
  • Labouheyre (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Labrit (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Lanton (33 Gironde) pour les Fêtes locales.
  • Layrac (47 Lot-et-Garonne) pour la Nuit des Bandas.
  • Lesperon (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Mauléon (64 Pyrénées-Atlantiques) pour les Fêtes locales.
  • Mézos (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Mimizan (40 Landes) pour la Course Landaise.
  • Monfort en Chalosse (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Mont de Marsan (40 Landes) pour un Meeting politique.
  • Morcenx (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Moustey (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Onesse et Laharie (40 Landes) pour les Fêtes locales et la Fête du Rugby.
  • Pampelune (Navarre – Espagne) pour la San Fermin.
  • Pontenx les Forges (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Pouillon (40 Landes) pour la Nuit des Bandas.
  • Rion Des Landes (40 Landes) pour les Fêtes locales et les Novilladas.
  • Sabres (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Saint Girons (09 Ariège) pour les Fêtes locales.
  • Saint Yaguen (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Samadet (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Saugnac et Muret (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Sindères (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Soustons (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Tartas (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • La Teste (33 Gironde) pour le Marathon des Dunes.
  • Trensacq (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Villeneuve De Marsan (40 Landes) pour les Fêtes locales.
  • Ygos (40 Landes) pour les Fêtes locales.

Son répertoire mèle les musiques héritées de la culture taurine à des musiques du répertoire moderne de la chanson francophone et de la chanson américaine.

Laissez-vous emporter par l’esprit festaïre de la Banda « Los Alegrios », et n’oubliez pas que la vie est plus belle quand on fait la fête!!!

(Sources: Historique de la Banda « Los Alegrios »)

NRMorcenais

Le Festival de la Magie: « Plein les Yeux »

Le Festival « Plein les Yeux » est un Festival de Magie qui se déroule tous les deux ans à Morcenx.

La Première Edition du Festival de la Magie de Morcenx « Plein les Yeux » a eu lieu en 2000. Depuis, un public fidèle toujours plus nombreux vient de partout en France pour y assister, et pour quelques jours entrer dans le monde de la Magie.

Ce Festival est organisé par le Service Culturel de la Ville de Morcenx, sur une idée d’Alain Rieppi qui en est responsable, en partenariat avec le Comité des Fêtes de Morcenx, l’Association Culturelle et le Cercle Magique Aquitain (CMA).

Aujourd’hui, le Festival « Plein les Yeux » est devenu une référence dans le milieu magique français par l’importance et la qualité de sa programmation mais aussi par sa convivialité et la proximité avec le public . « Plein les Yeux » est une véritable fête de la magie avec toujours des surprises, des invités de dernière minute, des animations improvisées qui font qu’il se passe toujours quelque chose de magique au moment où on ne s’y attend pas, et le public en redemande.

Close-Up (magie rapprochée), Magie de Scène, Grandes illusions, Magie à grand spectacle, Magie de Rue, Ateliers pour les Scolaires, Conférences, Scène Ouverte aux Débutants (les Tremplins Magiques), Foire aux Trucs … toutes les facettes de la magie sont déclinées dans ce festival qui s’adresse aussi bien aux amateurs éclairés qu’au grand public.

Voici le récapitulatif des différentes Editions du Festival de la Magie « Plein les Yeux »:

  • 1ère Edition: « Plein les Yeux 2002 », du … au … 2002.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Résultats du Tremplin Magique:

Fréquentation:

  • 2ème Edition: « Plein les Yeux 2004 », du 11 au 17 octobre 2004.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Denis Fabre, William Eston, Herbay Montana, Lorenzo, Michael Vadini, James Hodges, Aladdin, Magic Dede Balloons, Blackis Show, K’Roline, Nestor Hato, Serge Arial, Pathy Bad, Rafael, les Filles du Soleil

Résultats du Tremplin Magique:

Fréquentation:

  • 3ème Edition: « Plein les Yeux 2006 », du 2 au 8 octobre 2006.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Ilva Scali, Jean Merlin, Boris Wild, Pathy Bad, Arno, William Eston, Renato, les Alciati, Patrice Curt, Frank Truong, Tao, Colin, Vincent Mentalo, Claude Jan, Pat’balloon

Résultats du Tremplin Magique: 1er: Benji – 2ème: Nycko –

Fréquentation:

  • 4ème Edition: « Plein les Yeux 2008 », du … au … 2008.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Mickael Szaniel, Magicolo, Jean-Philippe Loupi, Renato, Tao, Sylvain Sylvain Mirouf, Theo, Jordan, Artmik, Michael Winner, Florian, Benji, Arnaud Voisin, Marc Antoine

Résultats du Tremplin Magique:

Fréquentation: plus de 2000 spectateurs.

  • 5ème Edition: « Plein les Yeux 2010 », du 11 au 17 octobre 2010.

Artistes ayant participé à cette Edition:

Companie Magicolo, Serge Arial, Benjamin Vianney, Generic, Imagesetmagies, Bernard Bilis, Doc Mac Lam, Yann Frisch, Alpha, Sébastien Fourie, Jean Merlin, Kenris, Max Guito, Arnaud Narci, Gael Brinet, Max Minerbe, Florian Sainvet, Bertrand Lotth, les Soeurs Morgan, Vincent Angel, Peter Din

Résultats du Tremplin Magique:

Fréquentation:

La 6ème Edition se déroulera théoriquement en 2012, au mois d’octobre.

Pour plus d’informations:

Office du Tourisme de Morcenx

4 place Jean Moulin – BP 66,
40110 MORCENX
Tél : +33 (0)558047950

(Sources: Service Culturel de la Ville de Morcenx)

NRMorcenais

Cora Laparcerie (1875-1951)

Marie-Caroline LAPARCERIE, qui fut actrice, directrice de théâtre, chroniqueuse et poète, est née à Morcenx le 5 novembre 1875.

Ferdinand Bernède, qui devint photographe « folkloriste » des Landes, évoque dans ses souvenirs d’enfance, des jeux avec Cora.

Après la mort de son père, Marie-Caroline Laparcerie s’installe à Bordeaux avec sa mère et sa soeur cadette, Marie Laparcerie; elles entrent au couvent des soeurs de l’Assomption pour y faire leurs études […] . C’est dans cet établissement, alors qu’elle interprète de petites scènes à caractère religieux, que lui vient la vocation de théâtre.

Dès lors, elle joue dans une troupe d’amateurs qui se produisent chez des particuliers fortunés… comme c’était « la mode » pour les jeunes artistes […] .

C’est ainsi que de passage à Bordeaux, le grand acteur Coquelin Ainé l’y « découvre », alors qu’elle joue chez des amis communs, arrache à sa mère la permission de l’emmener à Paris et lui fait passer une audition au théâtre de l’Odéon. Engagée, elle débute en 1896 dans « Plutus », prenant comme nom de scène: Cora Laparcerie.

Durant les quatres années pendant lesquelles elle joue à l’Odéon, elle interprète de petits rôles dans les pièces classiques comme « Athalie », « Andromaque », « Le Malade Imaginaire », et surtout créé les rôles principaux dans « Marianne », « Philauter », « Richelieu », « Don Juan de Manara », « La double méprise », « Chénecoeur ».

Avec la troupe de l’Odéon, elle joue dans les théâtres de plein air créant notamment aux arénes de Béziers, « Déjanite » en 1898, « Prométhée » en 1900. C’est le début d’une longue carrière qui la mène, après qu’elle eut quitté l’Odéon en 1900, sur la scène de plusieurs théâtres parisiens ou de province et de l’étranger dans des tournées qu’elle accompli avec le célèbre imprésario Charles Baret. C’est en 1901 qu’elle rencontre son futur mari, Jacques Richepin, fils du grand poète et académicien Jean Richepin, de qui elle vient d’interpréter « La cavalière » au théâtre Sarah Bernhardt.

Puis c’est « Quo Vadis » au théâtre de la Porte Saint Martin, « Les petites Jourdeil » au Vaudeville, « L’instinct » au théâtre Molière, « La Marjolaine » de son mari à la Porte Saint Martin, « Cyrano de Bergerac » à la Gaité […] .

En 1909, elle prend la direction du théâtre des Bouffes Parisiens, qu’elle inaugure avec une reprise de la célèbre « Lysistrota » de Maurice Donnay, puis créé « Gaby », et joue de nombreuses pièces telles que « La côte d’Amour ».

En 1913, elle quitte les Bouffes Parisiens pour prendre la direction de théâtre de la Renaissance qu’elle dirige durant 10 ans, où elle monte et interprète des pièces: « Aphrodite », « Les roses rouges », « Mon homme »… qui l’amènent jusqu’en Amérique.

En 1923, elle prend la direction du théâtre Mogador qu’elle baptise « Théâtre Cora Laparcerie » et dont elle inaugure la direction en y créant « Le Masque de fer » de Maurice Rostand (fils du grand Edmond Rostand). Elle monte et joue dans ce théâtre des pièces à grand spectacle avec une nombreuse troupe et des décors somptueux. Mais cette expérience, trop coûteuse, tourne court et en 1925, elle revient à son théâtre fétiche la Renaissance. Elle y joue notamment « Voulez-vous être ma femme » de Jacques Richepin, et des reprises de ses anciens succès, dont « Mon homme ».

Alors qu’elle vient d’être nommée chevalier de la légion d’honneur en septembre 1926, elle est contrainte pour des raisons de santé de quitter la scène. Elle part se reposer avec Jacques et ses enfants sur la Côte d’Azur environ durant trois ans. Dès lors, elle partage son temps entre la Côte d’Azur, sa propriété de l’Île Tristan à Douarnenez et quelques brefs retours à Paris… où elle tient au journal « Comédia » une rubrique (entre 1933 et 1935) intitulée « Le livre de Raison » et dans laquelle elle donne son opinion sur les évènements et l’actualité du moment. Son livre de poèmes « J’aime » vient d’être édité.

Elle s’essaie au théâtre radiophonique, interprète « La vrai Carmen », diffusé pour la première fois au poste nationale de Radio-Paris le 9 juin 1935 et monte « La maison menacée » en octobre 1939.

Le 2 septembre 1946, le compagnon de sa vie, son mari Jacques Richepin, meurt dans leur propriété de l’Île de Tristan. Il sera inhumé dans la chapelle familiale édifiée dans l’Île Tristan. Cora Laparcerie lui dédie son dernier livre de poèmes « Amour redoutable et divin ». Elle décède à Paris, le 28 Août 1951.

Cora Laparcerie réussit ainsi entre les années 1910 et 1920 à être notoirement connue et aimée des parisiens – on disait familièrement « on va chez Cora » -. Si elle n’atteignit pas la gloire d’une Sarah Bernhardt, sa carrière n’en fut pas moins brillante et l’on peut regretter l’oubli dans lequel elle est tombée.

(Sources: Pierre CASSOU, spécialiste de l’histoire de Cora Laparcerie)

NRMorcenais

Le Kiosque à Musique de Morcenx

Coordonnées GPS: 44,033383, -0,910149 ou encore +44° 2′ 0.18″, -0° 54′ 36.54″

La construction du Kiosque à musique de Morcenx a été décidée par le Conseil Municipal le 5 février 1948, sur proposition du maire de l’époque, Léon Brouste. Le projet fut établi par M. André Bergès, architecte à Bayonne.

La Société Musicale « La Cigale », venant d’être reconstituée en 1946 après cinq années de sommeil forcé, la construction d’un Kiosque à Musique répondait évidemment aux souhaits de ses nouveaux dirigeants parmi lesquels figuraient notamment: André Saussède, Président, M. Sentaurens, Chef de l’Harmonie et Directeur de l’École de Musique et Marcel Dubourg, Chef de la Clique.

Il faut dire que « La Cigale » ne disposait auparavant pour ses concerts, que d’un Kiosque en bois, démontable, que l’on installait à l’occasion des fêtes. Malheureusement, ce podium occasionnel était souvent bancal, supportant mal les opérations de montage et de démontage…

Le nouveau Kiosque devait donc permettre d’organiser des concerts dans de meilleures conditions.

Une commission, composée de représentants du Conseil Municipal, du Bureau de « La Cigale » et des commerçants du centre ville, fut chargée de choisir son emplacement.

Et c’est le centre de la place Aristide Briand, lieu de déroulement habituel des festivités morcenaises, qui rallia tous les suffrages. La construction fut donc confiée à l’entreprise Tarricq, de Sabres, qui s’acquitta parfaitement de ce travail et dans les délais impartis. Certains travaux furent cependant exécutés par des artisans locaux. La très belle grille en fer forgé (aujourd’hui supprimée) avait été réalisée par Georges Bonnau, forgeron.

Très vite, ce Kiosque aux lignes harmonieuses s’éleva au centre de la place A. Briand à la grande satisfaction des musiciens et du public morcenais. Sa qualité architecturale contribuait en effet à l’embellissement de cette place.

Depuis sa construction en 1948, le Kiosque à Musique a donc servi à de nombreux concerts, bals et animations musicales et festives de la Ville. Mais son aspect général a bien évolué au fil des ans. En effet, conçu pour recevoir une trentaine de musiciens seulement – correspondant à l’effectif maximum de la Cigale en 1948 – sa capacité s’avéra très vite insuffisante en raison de l’augmentation rapide du nombre d’exécutants. La municipalité fut donc dans l’obligation de faire procéder à des travaux d’agrandissement et de transformation de ce kiosque pour permettre à tous les musiciens de l’orchestre d’y prendre place. La grille de fer forgé a fait notamment les frais de ces aménagements.

Grâce à ces modifications, l’Harmonie et la Batterie-Fanfare ont pu continuer à y donner de nombreux concerts.

Actuellement, il est cependant un peu moins utilisé, la préférence des musiciens et du public allant plutôt vers les auditions en salle.

Mais le Kiosque à musique reste toutefois incontournable pour les concerts donnés à l’occasion des Fêtes publiques dont il est le centre d’animation.

Pour tous les Morcenais, il fait partie intégrante de la Place Aristide Briand et du patrimoine culturel local.

(Sources: Gérard POUDENS)

NRMorcenais